Mercredi 17 Novembre

Trek Torres del Paine - Jour 2

Torres2

Je confirme, je ne peux pas dormir sur le sol, il me faut un matelas :( La nuit fut donc "éveillée", et puis surtout les rafales de vent étaient toutes plus impressionnantes les unes que les autres. A 7h, c'est le vrai "réveil" toute courbaturée, mais finalement en meilleur état que ce que je pensais. En sortant la tête de la tente, nous avons la vision sur une autre (de tente, pas de tête) qui trône au milieu du chemin à moitié retournée. Oups! Nous, ça a bien tenu avec toutes les pierres autour, et puis Marion est une pro du montage de tente, je le répète. Nous procédons donc au rangement et au pliage, ça va, ça aussi ça se déroule bien. Nous sommes censés partir à 8h30, mais je ne sais pas ce qu'on a fabriqué, on se retrouve au point de "rassemblement" sans avoir vraiment eu le temps de prendre un petit déj. Peut-être parce que j'ai pris quelques photos des montagnes au-dessus.

IMG_7010_redimensionner

J'avale une barre de céréales, pendant que Nico va chercher notre guide Daniel qui apparemment ne s'est pas réveillé (et n'a pas dormi sous la tente non plus). Oui je vous l'ai dit, l'organisation n'est pas top et ça râle...
C'est parti pour 8h de marche, de souffrance, et de jolis paysages. A notre droite le lac avec les volutes de fumée dues au vent, et à notre gauche, les montagnes. Le temps est plus clément qu'hier.

IMG_7011_redimensionner IMG_7013_redimensionner

 

Le chemin va se résumer en une succession de descentes, passages de gués et montées pendant des heures et des heures. C'est dur quand même.

IMG_7015_redimensionner IMG_7016_redimensionner IMG_7017_redimensionner

Nous nous arrêtons au milieu de nulle part pour le pique-nique. Au menu, la même chose qu'hier et des mandarines qui sont très bonnes.
Avec le soleil, les couleurs du lac sont assez hallucinantes.

IMG_7022_redimensionner IMG_7026_redimensionner IMG_7027_redimensionner

Oh un glacier! ça faisait longtemps. Oh! une fleur!

IMG_7024_redimensionner IMG_7019_redimensionner

Après le déjeuner, j'essaie de suivre Nico et Sylvie mais ils ont décidé de mettre le turbo et ce n'est juste pas possible. Je me retrouve alors derrière Michel et nous avons la même allure. C'est parfait, il va être mon "lièvre" pour une bonne partie de la journée.
Nous finissons par laisser le lac derrière nous et arrivons à l'embranchement du chemin qui sur la droite descend vers la "sortie" du parc. Mais nous, on va à gauche (pourquoi tant de haine? LOL). D'ailleurs on aperçoit le refuge Chileno au loin près de la rivière. Youpi, on arrive bientôt, ça a l'air tout proche!

IMG_7032_redimensionner IMG_7033_redimensionner IMG_7034_redimensionner

Sauf que, non, il n'est pas tout près, c'est lors de cette dernière heure et demie que j'ai cru que je n'y arriverais jamais à ce put... de refuge! D'ailleurs je me suis même faite doubler par une Christiane très en forme qui nous a fait une remontée fantastique pour terminer presque en tête du peloton à l'arrivée. J'ai laissé tomber Marion depuis un moment la pauvre, mais je crois que si je m'arrête ou si je ralentis, je ne pourrai pas repartir. En fait sur cette dernière partie, il y a des montées et des descentes comme ça / \. Finalement ô miracle, voici le refuge et son "petit pont de bois". Ouaaiiis! j'ai plus de genoux, mais je suis arrivée. Je me demande encore comment...

IMG_7036_redimensionner IMG_7037_redimensionner

Comme je ne porte pas la tente, il m'est impossible de réserver un emplacement. Mais je finis par comprendre qu'il y a des tentes vides déjà toutes montées et qu'on peut en louer. Elles sont légèrement plus grandes que les nôtres, propres et neuves. Je décide d'en réserver une en attendant Marion. Lorsque cette dernière arrive, nous sommes d'accord pour la louer, surtout que c'est 5€ par personne... Voilà, hier c'est Marion qui a monté la tente, aujourd'hui c'est moi! So what?!
Nous déposons les sacs et filons au refuge boire un petit coup, enfin un coca pour moi, puis direction la douche chaude, ça fait du bien.
J'ai oublié de dire qu'il faut laisser ses chaussures de marche dehors, y'a une belle expo devant la porte. Et puis y'a des chevaux dans le coin, ça "poue"! En fait, ce sont eux qui montent les "vivres".
Puis retour à la tente où il y a moins de "caaaaailloux" sous le dos qu'hier (et le sol est plus plat), et du coup je m'allonge et m'endors. Gloups c'est pas bon ça, on n'a pas mangé, faut pas que je dorme maintenant. Groggy, je décide de repartir au refuge où nous buvons un autre petit coup, "hips". A 20h30, c'est l'heure du repas et ce soir ce sera... rôti de porc purée comme hier!! LOL Un peu moins bon, mais quand même bien. Petite discute et dodo. J'ai décidé de me réveiller à 4h30 pour voir le temps qu'il fait, pour essayer de monter aux tours (les montagnes) pour le lever du soleil. Oui je suis folle, je sais. Je pense que je ne tiens plus que par l'adrenaline.