Dimanche 21 Novembre

El Chalten => Ushuaia

630_2

Je suis réveillée vers 7h par des allemands en short (enfin, ça j'ai pas vérifié) qui ont fait un bruit d'enfer en faisant rouler leurs valises sur les marches du couloir. Mais je replonge rapidement dans le sommeil sans même avoir pensé à voir le temps qu'il faisait dehors pour le Fitz Roy, pour finalement me lever à 9h. Ca fait du bien une "grasse mat"! Et puis de toutes façons il ne fait pas beau :(. Douche, petit déj puis opération je refais le sac et vers 11h, Marion et moi allons faire une petite balade dans le village. Comme rien n'est prévu pour manger à midi, nous allons d'abord dans LA boulangerie pour acheter quelques empanadas, puis faisons un tour dans LA boutique de souvenirs, sans rien acheter. Alors... que je vous fasse un peu visiter, comme si vous y étiez...
Photo 1: notre hôtel - Photo 2: un café - Photo 3: La station météo (l'arbre accroché à la pierre! LOL) - Photo 4: La cabine téléphonique, oui faut pas rêver, ici on a un peu d'internet mais pas de réseau pour téléphoner avec les portables

IMG_7387_redimensionner IMG_7388_redimensionner IMG_7390_redimensionner IMG_7391_redimensionner

Photo 1: Le panneau d'entrée - Photo 2: notre restau de la veille - Photo 3: le salon de thé

IMG_7392_redimensionner IMG_7393_redimensionner IMG_7394_redimensionner

Photo 1: bah une voiture - Photo 2: el Rey de bife (hommage à H) - Photo 3: la chocolaterie dans laquelle malheureusement nous n'aurons pas eu le temps d'aller

IMG_7395_redimensionner IMG_7396_redimensionner IMG_7397_redimensionner

Voilààà... nous nous baladons dans le froid et... le vent bien sûr, et arrivons même dans les "bas fonds" du village avec un type louche qui nous regarde bizarrement. On dirait qu'il nous suit... Allez on va pas s'attarder. Un peu plus loin nous rencontrons aussi un gaucho, qui lui ne nous suit pas. En fait, j'aime bien l'ambiance dans ce village, très très calme. Je le préfère même au bateau au point de vue "paisibilité"... non ça se dit pas... au point de vue "paix" de l'âme.
A midi, nous rentrons à l'hôtel pour "déjeuner en paix" justement et déguster notre festin et c'est à 13h que nous embarquons à nouveau dans notre mini bus direction l’aéroport d'El Calafate, à environ 3h de route. Bye bye El Chalten.
Nous refaisons le même chemin qu'il y a deux jours, le paysage est toujours aussi grandiose et désert et... y'a du vent!

IMG_7401_redimensionner IMG_7402_redimensionner IMG_7404_redimensionner

Nous faisons un petit arrêt japonais au Lago Argentino histoire de faire les dernières photos du bleu turquoise et arrivons à l'aéroport d'El Calafate avec un petit quart d'heure d'avance. Le vent nous a sans doute poussé!  

IMG_7410_redimensionner IMG_7412_redimensionner IMG_7414_redimensionner

L'aérogare est minuscule. Nous enregistrons les bagages et allons attendre dans le café (internet et gestion de crise).
Puis nous allons à l'étage pour embarquer, voilà l'avion et la manche à air... Elle est horizontale, donc plus de 25 nœuds de vent... (petit rappel de reste de cours aéronautique, 1 noeud = 1,852 km/h) 

IMG_7417_redimensionner IMG_7418_redimensionner

Et c'est parti pour je ne sais plus combien d'heures de vol vers le Sud du Sud. A l'arrivée, je tente d'apercevoir Ushuaia par le hublot et ce n'est pas du tout comme je l'avais imaginé. Y'a des montagnes tout autour et de l'eau tout autour. L'atterrissage est plus que sportif mais nous arrivons en un seul morceau. Voilà, nous y sommes (pensée émue pour quelqu'un). Après avoir récupéré les bagages, et comme il n'y a pas de transfert jusqu'à l'hôtel, nous embarquons deux par deux dans des taxis. Sauf qu'à notre chauffeur, on lui a pas donné le nom de l'hôtel. Ah ben c'est ballot! Finalement il téléphone à son collègue pendant que je recherche sur le carnet de voyage. Oui, c'est ça, La Rose des Vents. Nous entrons dans la ville et les rues sont dignes de celles de San Francisco. Surtout que l'hôtel se trouve sur les hauteurs. Pff va encore y avoir des escaliers je parie!

IMG_7419_redimensionner

Finalement l'attribution des chambres fait que nous héritons d'une au sous sol, c'est cool, y'a qu'un escalier à descendre. La déco est super jolie, vraiment on voit qu'ici ils font des efforts pour le touriste.

IMG_7420_redimensionner

C'est vrai qu'en Argentine on sent parfois qu'ils ne sont pas encore au top pour l'accueil touristique, à la fois dans les infrastructures et dans l'organisation (ouh là, ça dénonce!).
Nous nous installons, puis Nico nous fait un mini briefing pour la journée du lendemain. Nous partons ensuite tous vers l'artère principale, en résumé, en bas de la rue. Nous y rencontrons d'ailleurs nos ariégeois du Navimag!

IMG_7423_redimensionner IMG_7424_redimensionner

Petite balade bucolique puis nous nous retrouvons avec le groupe des Suisses pour aller manger dans un petit bar à vin bien sympathique ma foi. Je prends un saumon mariné super bon et un peu de vin. Je résisterai au dessert en forme de pingouin, contrairement à certaines.

IMG_7427_redimensionner

Nous rentrons alors à l'hôtel, les vitrines sont sympathiques ici.

IMG_7428_redimensionner IMG_7429_redimensionner

Il faut en revanche se taper la montée, mais la vue de la ville de nuit est belle. Mon dieu, ça y est, je réalise, je suis au bout du monde... Je vais faire un vœu tiens. Par contre je ne sais pas si c'est à cause de l'hémisphère Sud mais les robinets de la salle de bains sont tous à l'envers!
Dodo à 1h20, mais comment ça se fait qu'on n'arrive pas à se coucher plus tôt bon sang!!